Au bord de la Durance et au pied du Luberon, venez profitez du calme et du charme de notre village classé « Village fleuri ». Situé en plein cœur de Provence, Mallemort bénéficie d’une situation idéale pour vos vacances et visiter les sites les plus prestigieux.

Histoire

L’histoire de Mallemort reste encore à ce jour méconnue. Si le nom de Mallemort a pour certains historiens une origine romaine, rien n’est moins sûr. En revanche, l’occupation dès l’Antiquité de la colline qui porte aujourd’hui Mallemort est une certitude.

Il semble même que Jules César fasse allusion dans ses mémoires à cette immense colline entourée de forêts. Non loin, des vestiges d’un rempart romain et des pièces de monnaie ont été découverts. Plus récemment, une villa gallo-romaine a été mise à jour lors de la construction du golf de Pont-Royal.

Nos plus vieilles sources médiévales révèlent que le plus ancien co-seigneur du lieu se nommait Pontius de Malamorte, premier consul des Comtes de Provence en 1150. Mallemort était alors un bourg d’assez belle taille.

Très tôt, les chevaliers de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem détinrent de nombreuses terres à Mallemort et possédaient aussi un hôpital et une chapelle. Certains de leurs immeubles communiquaient par des souterrains qui se rejoignaient tout en bas du quartier des Estrayas. C’est en 1964, lors de la construction du canal EDF qu’on a mis à jour l’ouverture de ces 3 souterrains.

En 1257, le village connut un changement important dans son statut puisque, à la suite d’un échange initié par le Comte de Provence Bérenger, il passa sous la juridiction ecclésiastique des évêques de Marseille. Les seigneurs évêques, pour encourager le commerce, installèrent autour de leur château une forte colonie de juifs qui donnèrent leur nom au vieux quartier de la juiverie. Leur synagogue était fort belle, on en distinguait encore des restes importants en 1820. L’activité commerçante de Mallemort pendant le Moyen Age est due au fait qu’un bac y permettait de traverser la Durance.

Affermi par un commerce florissant et une grande activité agricole, Mallemort devenait une terre d’élection. Elle recevait de l’extérieur de nouveaux habitants : des « forains » comme on disait alors.

Petit à petit les exploitations agricoles se sont développées pour atteindre la pleine prospérité entre 1950 et 1970. On recensait alors 200 exploitants !

 

Aujourd’hui, il n’y en a plus qu’une cinquantaine et le village s’est alors tourné vers un autre secteur économique,
le tourisme, avec la création du domaine de Pont Royal.

Des résidences hôtelières, salles de séminaire, restaurants gravitent dans cet incroyable espace et contribuent à la dynamique de Mallemort.

 

Patrimoine

DSC_0018 L’église Saint Michel

Construite de 1751 à 1756 de style classique, elle se trouvait à l’origine sur l’actuel cimetière.

 Elle fut déplacée pierre par pierre sur la place du 14 juillet,
située en plein cœur du vieux Mallemort.

A la cime du clocher, le Saint Patron du lieu est évoqué grâce à la girouette. Rappelant le combat de Saint Michel, cette dernière prend en effet la forme d’un dragon.

DSC_9197 Le donjon

C’est le seul vestige du château des évêques de Marseille, propriétaires des lieux de 1260 à 1789. Le château était important : il englobait les maisons de la rue Clastres et l’ancien presbytère. Détruit et pillé à la Révolution, il servit à la construction de maisons mallemortaises.

 La table d’orientation

On la trouve au pied du donjon. Elle offre à ses visiteurs une superbe vue sur la vallée de la Durance, le Luberon et les Alpilles…et par temps très dégagé les Alpes de Haute Provence !!!

 

 L’oratoire de Saint Pierre

Situé au croisement de l’avenue Joliot Curie et de l’avenue Charles de Gaulle, non loin du centre du village, il est le plus ancien oratoire de la commune et l’un des plus anciens des Bouches du Rhône. De pur style Henri II, il porte la date de 1548.